Fathala et ma rencontre avec les lionnes 🦁

Bonjour tout le monde!

Voici le premier article d’une longue série sur les voyages, et en particulier mon voyage au Sénégal!

J’ai réalisé celui-ci dans le cadre de mon mémoire universitaire. J’ai travaillé sur la mangrove, je vous en parlerai plus en détail dans un autre article 😉

Ici j’avais envie de vous parler d’une des seules excursions touristiques que j’ai réalisées au cours des 3 mois durant lesquels j’ai vécu au pays de la teranga.

Cela faisait une semaine que j’étais arrivée au Sénégal. Sur place, j’ai retrouvé ma co-stagiaire, Sandrine. Belge tout comme moi 😉 On a partagé la même maison pendant 2 mois, et réalisé toutes nos enquêtes de terrain ensemble. On est vraiment devenues très proches, ayant partagé nos joies et nos peines dans un pays étranger. Cela nous a vraiment soudées.

Toujours est-il que nous discutions déjà avant mon arrivée au Sénégal. Son copain lui avait offert un séjour dans une réserve de Faune appelée Fathala, située à la frontière du Sénégal avec la Gambie. Et elle m’a demandé si je voulais me joindre à elle, pour mon premier weekend là-bas. Au programme : safari et marche avec les lions… Vous pensez bien que j’allais accepter!

Transport en 7 places

C’est ainsi qu’on s’est retrouvées toutes les deux, Sandrine et moi, qui ne parlions pas un mot de Wolof, à prendre des 7 places pour nous rendre à Fathala. Un 7 places ou taxi brousse est une voiture réaménagée dans laquelle – au moins – 7 personnes peuvent tenir, en plus du chauffeur. C’est le mode de transport en commun le plus fréquent dans la zone.

On était très fières d’êtres arrivées à destination. Le seul hic, c’était que j’étais malade comme un chien… la clim dans l’avion et dans le bus à mon arrivée plus la chaleur écrasante m’avaient vraiment mise raplapla. Imaginez : j’en avais pour une somme faramineuse de médicaments avec moi, j’avais vraiment de quoi soigner tout… tout, sauf un rhume qui avait bien dégénéré! Je toussais comme une malade (c’est le cas de le dire) et je pensais que ça allait durer jusqu’à la fin de mon séjour… Heureusement, un ami sénégalais m’a super aidée en me procurant du nger, une plante locale qui a la réputation de soigner les rhumes. Ça a vraiment été radical, dès la première prise je toussais beaucoup moins. Du coup j’avais pris ça avec moi et je me suis fait des infusions quand on était à Fathala. J’étais pas fière d’être si malade mais je n’allais pas laisser passer l’occasion d’y aller 😀

On arrive donc dans un endroit super sympa qui flaire le repère de touristes occidentaux à plein nez. On nous montre notre tente hyper équipée, le luxe comme c’est pas permis! On se croirait à l’hôtel, et ce en pleine brousse!

Picture10.png
Photo 1_Evelyne.png

Au programme le samedi : un safari à 16h. On monte dans une espèce de gros camion et c’est parti! On a vu des zèbres, des girafes, des bufles, des élands de Derby (j’étais trop contente car j’en avais entendu parler en cours, en maintenant je les voyais enfin en vrai!!), des singes, … .

Picture3_Evelyne.png

C’était très sympa, il y avait même un arrêt au milieu du parcours avec pique-nique, dans un endroit très beau 🙂

Picture4.png

En plus, on a même fait connaissance avec un chercheur d’or français lors de cette balade 😉 On a d’ailleurs un peu halluciné!

Le souper s’est également très bien passé, on était assez contentes de retrouver de la nourriture plus occidentale 😀 Ensuite on teste les lits super confortables, et on s’endort comme des masses!

Picture6.png

Le dimanche matin, on était toutes surexcitées… on allait marcher avec les lions!!

Je m’imaginais déjà marcher parmis 10-15 lions dans leur habitat sauvage… il s’est finalement avéré que c’étaient plutôt 10-15 humains qui marchaient avec deux lionnes 😉 J’avoue que j’ai été un peu déçue car j’ai trouvé ça fort commercial, on faisait chacun à notre tour des photos avec les lionnes, on marchait avec. Les dresseurs les faisaient avancer en leur donnant des bouts de viande. J’aurai bien aimé un peu plus d’intimité avec elles…

Picture9

Malgré cela, ce moment fut vraiment incroyable, je me trouvais quand-même à même pas un mètre d’un animal sauvage… dont il émane une telle présence. C’était vraiment à couper le souffle!

Picture8.png

Sinon juste pour l’anecdote, sur la photo j’ai un petit sourire parce que j’étais tellement malade que j’avais même du mal à sourire ^^ Mais je ne regrette rien. Au contraire, je me considère vraiment chanceuse d’avoir pu vivre une expérience pareille.

Je tiens à remercier ma grand-mère car c’est grâce à l’argent qu’elle m’avait offert pour mon voyage que j’ai pu me permettre cette petite folie 🙂

Je voulais également préciser que ce genre de tourisme – appelé tourisme de vision – permet de préserver des espèces animales menacées, comme l’éland de Derby dans notre cas 🙂

DSC_0950.JPG
Picture2_Evelyne.png

Voilà, j’espère que cet article vous a plu et vous aura fait voyager 😉 N’hésitez pas à le partager afin de faire pétiller de joie et d’émerveillement le grand enfant qui sommeille en chacun!

A suivre…

Picture7

Une réflexion sur “Fathala et ma rencontre avec les lionnes 🦁

  1. Ping : Bilan de mon année 2018 💫 – Luminescence

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.